Retour à la liste
News

Après-Vélo – La dimension culinaire des routes EuroVelo (Partie I : EuroVelo 15 – Véloroute Rhin)

mardi 29 janvier 2019
De nombreuses personnes dans l'industrie du cyclotourisme partagent l'impression que la gastronomie est une motivation cruciale pour le cyclotouriste. Il existe peu d'activités qui élèvent votre demande calorique à un niveau aussi élevé que le font plusieurs heures passées à pédaler sur un vélo à travers des paysages changeants. Les estimations varient, mais vous aurez probablement besoin d'au moins 200 calories supplémentaires par heure. Quelle meilleure raison pourriez-vous trouver pour goûter aux délicieuses spécialités locales de la région où vous vous trouver, et ce avec bonne conscience?

De même, une bière bien fraîche (avec ou sans alcool) après une chaude journée au soleil est une expérience merveilleuse qui rappelle l’importance des petits plaisirs de la vie. Certains vont même jusqu'à prétendre que le cyclotourisme n'est qu'un prétexte pour pouvoir manger et boire davantage ! Bien que ce point soit probablement controversé, nous aimerions vous fournir plus d'informations sur la dimension culinaire des itinéraires EuroVelo - juste au cas où vous êtes également un fan de l’"Après-Vélo", comme on pourrait appeler le plaisir d'un bon repas après une grosse journée de cyclisme.

Nous commencerons par nous pencher sur les principales spécialités culinaires le long de l'EuroVelo 15 – Véloroute Rhin, qui est la première route entièrement certifiée du réseau EuroVelo et qui a été élue Route EuroVelo la Plus Populaire en 2017 par les utilisateurs d'EuroVelo.com.

Parmi le grand nombre de spécialités locales des régions traversées par l’EuroVelo 15, voici une sélection de plats à ne pas manquer lorsque vous parcourez le Rhin à vélo, de sa source à son embouchure. Et n'oubliez pas : investir dans une bonne nourriture signifie aussi investir dans votre santé, une des choses les plus précieuses dont vous disposez…

Suisse

Roesti.jpg
Rösti, plat suisse à base de pommes de terre, en accompagnement d’un "Zürcher Geschnetzeltes", i.e. veau au vin blanc et à la crème

Les cyclistes qui parcourent l'EuroVelo 15 - Véloroute Rhin débutent leur voyage en Suisse, dans le canton des Grisons. Pour commencer, il nous faut mentionner un plat suisse fortement recommandé et traditionnel appelé Rösti ou plutôt rööschti, composé de pommes de terre préparées dans le style d'un beignet. Il est généralement servi en accompagnement d'autres plats et est couramment disponible dans les restaurants suisses à la place des accompagnements standards. Le rööschti est particulièrement bon s'il est croustillant à l'extérieur et juteux à l'intérieur grâce à une utilisation généreuse de beurre… hmmm!

Les spécialités régionales du canton des Grisons incluent le Pizzoccheri (ragoût de nouilles au sarrasin avec divers légumes et fromages), les Capuns (roulades de bettes ou laitue farcies à la pâte de Spätzle), le Maluns (plat frit à base de pommes de terre), le Pizocels (une spécialité rappelant les pâtes), la Tourte à la viande de Coire, le pain aux poires (une fine couche de pâte à pain fourrée d’un mélange de fruits secs, de noix et de pâte à pain) et le gâteau aux noix des Grisons. N’oublions pas également la soupe à l'orge des Grisons (avec du bacon) et la Plaine à Pigna (une sorte de Rösti avec bacon et saucisse).

capuns.jpeg
Capuns, une spécialité du canton des Grisons en Suisse: boulettes de viande à base de viande séchée et de saucisse, enveloppées dans une feuille de blette

Il existe également d’excellentes options de desserts qui redonnent le sourire à tous les cyclistes fatigués: une boulangerie dans la ville suisse de Gottlieben est mondialement connue pour son "Gottlieber Hüppen". Il s’agit de gaufres roulées, fourrées de chocolat maison. Chacune d'elles est roulée comme un cigare avant d'être de chocolat suisse ou de crème fondante parfumée à l’amaretto. Vous en trouverez au lac de Constance, mais veillez à les manger avant que ne tape le soleil de midi.

GottlieberHueppen.jpeg
"Gottlieber Hüppen", gaufres finement roulées

De plus, les "Basler Läckerli" sont des biscuits traditionnels aux épices de Bâle. Ils rappellent le pain d'épices et sont à base de miel, noisettes, amandes et fruits confits. La pâte cuite au four est coupée en morceaux rectangulaires alors qu’elle est encore chaude, puis recouverte d'un glaçage au sucre. Vous devriez prévoir une pause déjeuner à Bâle pour déguster ces biscuits ! Ils vous donneront de l'énergie pour toute l'après-midi.

France

Si vous continuez sur la rive gauche du Rhin, vous arriverez en France à proximité de Bâle. La cuisine régionale alsacienne est particulièrement riche et est également connue pour son vin et sa bière. Elle incorpore les traditions culinaires germaniques et se caractérise par l'utilisation de la viande de porc sous diverses formes. Bien que la choucroute, une variété locale de la Sauerkraut, soit bien sûr végétarienne, elle est traditionnellement servie avec du porc, du bacon et des saucisses de Strasbourg, Morteau ou Montbéliard. Les plats d'accompagnement comprennent souvent des pommes de terre rôties ou cuites à la vapeur ou des morceaux de pâte fourrés de viande.

Sauerkraut.jpeg
Une bonne choucroute est l’idéal pour remplir un estomac vide après une longue journée à vélo.

Parmi les autres plats régionaux figurent le Baeckeoffe, un plat préparé à la casserole et composé de tranches de pommes de terre, d'oignons émincés, de cubes de mouton, de bœuf et de porc marinés toute la nuit dans du vin blanc alsacien et de baies de genièvre. Il n'est cuit que lentement. Beaucoup connaîtront la Flammekuechle ou la Tarte Flambée, constituée de pâte à pain fine recouverte de fromage ou de crème fraîche, d’oignons et de lardons émincés. Elle peut également être consommée froide lors d'une pause ou d'un pique-nique.

Tarte_flambée_alsacienne.jpg
Une Tarte Flambée, spécialité alsacienne

Allemagne

En continuant sur la rive droite du Rhin, après le lac de Constance, vous atteindrez tout d'abord le Bade-Wurtemberg. L’un des plats traditionnels de cette région est le Spätzle, un type de pâtes à base d'œufs frais. Elles accompagnent souvent des plats de viande en sauce, tels que le "Zwiebelrostbraten", constitué de bœuf frit et d’oignons en sauce. Parmi les autres spécialités, citons le jambon Forêt Noire, une variété de jambon fumé et séché produit dans la région de la Forêt Noire en Allemagne, et le "Zibärtle", une eau de vie aux arômes de massepain, spiritueux assez rare. Il est fabriqué à partir de prunes sauvages des montagnes appelées "Zibarten", que l'on trouve dans des sections de la Forêt-Noire situées à hauteur moyenne. Ces lieux sont à découvrir pour les cyclistes qui apprécient les collines.

Zwiebelrostbraten_mit_Spätzle.JPG
"Zwiebelrostbraten" avec Spätzle, un plat populaire dans le sud de l'Allemagne et en Autriche

Plus au nord, les cyclistes arriveront en Rhénanie-Palatinat. En plus du Riesling, le populaire cépage pour le vin blanc, la région est également connue pour son Federweißer, un produit pétillant à base de jus de raisin fermenté et fraîchement pressé, disponible de début septembre à fin octobre. D’autres spécialités contiennent le "Pfälzer Saumagen" (estomac de truie), qui ressemble à une saucisse mais est principalement préparé à base d'estomac. Alors que les cyclistes végétariens auront du mal à apaiser leur faim avec ce genre de plat, le "Zwiebelkuchen" est fait pour eux et souvent végétarien. Il s’agit d’un gâteau aux oignons cuit à la vapeur, à la crème et aux graines de carvi, préparé avec une pâte à levure ou une pâte levée. Ce plat se marie très bien avec le Federweißer. Le Bade-Wurtemberg recèle également environ 80 variétés de légumes, des fruits en abondance, des châtaignes, des noix et même des citrons, des kiwis et des melons.

Federweisser_und_Zwiebelkuchen_2011.JPG
Gâteau à l'oignon traditionnel avec un verre de Federweißer

L'enthousiasme suscité en Allemagne par la saison des asperges entre la mi-avril et la fin juin est incroyable, prenant parfois des proportions religieuses. Il y a des gourmets qui ne parlent presque plus d’autre chose. Et vous pouvez en manger beaucoup, car elles ne contiennent presque aucune calorie. Le secteur des maraîchers à Ried en Hesse et dans la région est particulièrement réputé pour ses asperges, ses fraises, ses oignons et ses autres fruits et légumes. Le festival traditionnel des asperges de Lampertheim, qui dure trois jours lors du deuxième week-end de juin, est l’occasion idéale pour savourer la spécialité de cette région, mais ce n’est pas la seule.

Asparagus Lampertheim.jpeg
Ne manquez pas les asperges de Hesse

Mais Hesse est également réputée pour ses excellentes saucisses fines, telle que la saucisse à maturation lente d’Ahle, ainsi que pour ses spécialités de fromages et de sauces. Soit dit en passant, les saucisses peuvent très bien être transportées à vélo.

En plus de la viande et des saucisses, la bière fait partie des aliments de base en Rhénanie-du-Nord-Westphalie. Vous pouvez planifier des tournées des bars à Coblence, Cologne et Düsseldorf et vous arrêter dans l’un des nombreux « Brauhäuser », les brasseries qui servent également de grands plats à base de viande. N'essayez pas de devenir végétarien ici, c’est juste mission impossible. Et une version sans alcool de ces bières est toujours disponible.

Les spécialités régionales comprennent le "Pfefferpotthast", un ragoût à base de viande de bœuf et d’oignons ; le Panhas, un pâté de viande avec de la farine de sarrasin, et le « Münsterländer Töttchen », du veau cuit dans une sauce à la moutarde et à l'oignon. Le « Rhenish Sauerbraten » est un classique de la Rhénanie, un rôti préparé à la marmite avec des raisins secs, lesquels apportent une douce contrepartie à l’acidité de la marinade. En outre, Düsseldorf compte une importante diaspora japonaise et d'excellents restaurants de sushis.

Sauerbraten.jpg
“Rhenish Sauerbraten” dans sa sauce aux raisins, avec des raviolis assaisonnées d’une sauce aux pommes

Les Pays-Bas

À la fin de votre voyage, vous atteindrez les Pays-Bas. Nous vous recommandons de goûter le gouda de qualité supérieure fabriqué à base du lait particulièrement gras des vaches Jersey. Mais la proximité de la mer a également donné naissance à une cuisine composée d’excellents plats de hareng Maatje et de moules. Tout comme leurs voisins allemands, les Hollandais adorent le pain, qui se présente sous de nombreuses formes et est de bonne qualité.

Mussels_with_fries_Amsterdam.jpg
Aux Pays-Bas, les moules sont traditionnellement servies dans une casserole d’émail

En dehors de cela, la cuisine néerlandaise contient de nombreux légumes et peu de viande. Les restaurants locaux servent des spécialités telles que les Patats (adaptation locale des frites) ou les Krokets (petits rouleaux fourrés de ragoût). Un délicieux dessert est le "stroopwafel" chaud, de minces gaufres biscuits fourrées de sirop sucré.

Nous espérons que cet aperçu aura stimulé votre appétit et vous aura inspiré pour votre prochain voyage à vélo. Profitez-en bien!

Crédits Photo: Rösti: Wikimedia Commons, photo fournie par Jpatokal, plat à l'origine servi par le restaurant Zur rote Buech, Zürich; Capuns: EuroVelo; Gottlieber Hüppen: EuroVelo; Sauerkraut: EuroVelo; Flammekuechle: Wikimedia Commons, Lulu Durand; Zwiebelrostbraten: Wikimedia Commons, 4028mdk09; Federweißer: Wikimedia Commons, 4028mdk09; Asparagus: EuroVelo; Sauerbraten: Wikimedia Commons, Johann H. Addicks; Mussels: Wikimedia Commons, Takeaway.