Retour à la liste
News

Tuyaux EuroVelo de Ernst: Et tout ce temps, le fleuve coule – le Rhin en NRW

mardi 17 septembre 2019
Cet été, trois de nos collègues ont roulé le long de l’EuroVelo 15 – Véloroute Rhin, ce qui nous permet de poursuivre notre série sur les «Tuyaux EuroVelo». Ernst Fahrenkrug a parcouru les deux rives du fleuve en Rhénanie du Nord-Westphalie (Allemagne) et suggère une approche lente du voyage.

Deux semaines suffisent à l’eau du Rhin pour parcourir la distance qui sépare sa source en Suisse de la mer du Nord, mais vous devriez y accorder plus de temps. Observer le mouvement constant de la rivière aura un effet apaisant sur votre esprit, mais uniquement si vous n’êtes pas pressé. Choisissez des restaurants avec vue sur le Rhin et passez simplement du temps à regarder la rivière tout en savourant une «Hefeweizen» (bière de froment) fraîche et non alcoolisée. Ceci est particulièrement recommandé pour ceux qui doivent faire face à un certain niveau de stress quand ils ne sont pas occupés à parcourir les itinéraires EuroVelo !

Sur les quelque 250 km qui traversent la Rhénanie du Nord-Westphalie (NRW), le Rhin est déjà puissant et sert au transport de marchandises ou de passagers, mais les nombreuses zones protégées le long du fleuve compensent largement le fait que le lit du fleuve soit parfois artificiellement redressé. La route est assez plate et suit généralement le cours de l’eau. Cependant, le vent peut souffler fort et sa direction est imprévisible. Il venait principalement du nord et de l’ouest lors de mon voyage. Même en juillet, il peut encore faire encore froid le matin, alors n’oubliez pas de porter des vêtements chauds. Mais la température monte rapidement !

Quelques tuyaux:

  • Une bonne manière de préparer votre voyage est de visionner «Der Rhein von oben» (Le Rhin vu d'en haut), un film allemand qui présente le fleuve depuis sa source jusqu’à la mer du Nord.
  • En NRW, la rive droite du fleuve offre davantage d'options de restauration directement sur le trajet que la rive gauche. Cela peut paraître un peu surprenant, mais l’explication est probablement liée au développement historique des villes le long de l’itinéraire. Dans tous les cas, nombre d’entre elles proposent d’excellentes options culinaires. Au coucher du soleil, la rive droite bénéficie aussi souvent de plus de soleil que la rive gauche. Mais si vous avez un intérêt pour les (anciens) sites industriels, la rive gauche aura plus d’attrait pour vous.
  • Faites des pauses dans les nombreuses terrasses qui jalonnent le parcours ! S’assoir sous un immense platane pour siroter une bière avec une vue imprenable sur le Rhin fait partie du plaisir du vélo. De plus, ne manquez pas de visiter les bateaux transformés en restaurants !
  • Ne nagez pas dans le Rhin. Cela peut être très dangereux, en particulier à cause des remous causés par le passage des navires. Mais il existe de nombreux endroits en bord de fleuve qui ressemblent à des plages et où vous pouvez tremper vos pieds en observant le débit de la rivière. C’est par exemple le cas dans les régions situées au sud et au nord de Cologne, par exemple à Rodenkirchen («Kölsche Riviera») ou autour du port de Niehl.
  • Ma section favorite était un tronçon traversant une magnifique zone protégée au nord de Wesel, sur la rive droite du Rhin. Cette section offre beaucoup d’espace pour toutes sortes d’oiseaux, tels que des cigognes ou des merlettes joueuses, qui aiment voler en rond autour des cyclistes, et pour d’autres animaux paissant paisiblement dans les vastes plaines, parfois les pieds dans l’eau.

  • Il existe de nombreuses possibilités d’excursion en bateau sur le Rhin. KD Rheinschiffahrt est probablement la plus connue de ces entreprises, mais il en existe d’autres. Le transport de vélos est souvent possible. C'est une belle expérience et vous pouvez également prendre votre petit-déjeuner sur le navire.

  • Si vous appréciez aussi la randonnée, le «Siebengebirge», situé près de Königswinter sur la rive droite du fleuve, regorge d’opportunités pour des promenades.
  • Il y a des petits bijoux à découvrir le long de la route, comme le château d'eau «Schloss Hueth» situé entre Rees et Emmerich. Ce château apparaît de façon inattendue à côté de la piste cyclable ombragée, laissant une impression un peu enchanteresse.

Bien entendu, les anciennes villes industrielles de la Ruhr, comme Duisburg, ont un charme qui leur est propre. En dépit des distances relativement courtes entre des régions telles que Cologne, Düsseldorf, Duisburg et la région du Bas-Rhin plus au nord, les dialectes et l'atmosphère peuvent varier énormément. Ne manquez pas de lire aussi les expériences à vélo de mes collègues Florence et Olek, qui ont roulé le long du Rhin en Suisse, en France, aux Pays-Bas et dans d’autres régions d’Allemagne.