Retour à la liste
News

Virée sauvage: découverte des hauts lieux de biodiversité le long de la Meuse à Vélo

vendredi 18 juin 2021
Depuis la source de la Meuse, dans le nord-est de la France, jusqu'aux voies navigables interconnectées des Pays-Bas et en passant par les paysages spectaculaires du sud de la Belgique, l'on rencontre une grande variété d'habitats qui abritent une incroyable biodiversité de plantes et d'animaux. Dans cet article, nous vous présentons quelques-uns des meilleurs lieux d’observation de ces trésors naturels lorsque vous pédalez sur l'EuroVelo 19!

La présence de zones de préservation de la nature, dont beaucoup sont incluses dans le réseau Natura 2000, offre une protection pour l’unique biodiversité que l’on peut trouver le long de la Meuse, comprenant des habitats d'espèces menacées. Le vélo est l'une des meilleures façons d’explorer la nature magnifique qui borde ce grand fleuve.

Parc Naturel Régional de Lorraine - Le meilleur choix pour les étangs et les prunes

Au départ de l'EuroVelo 19 en France, l'itinéraire longe le Parc Naturel Régional de Lorraine qui ravit chaque année de nombreux.se.s visiteur.euse.s avec ses 219 400 hectares de paysages à couper le souffle, plus de 300 étangs et les zones humides de renommée internationale que sont les "Lacs de la petite Woëvre" et le "Grand lac de Lindre". Le patrimoine naturel unique de ce parc en fait un haut lieu de biodiversité, ce qui a mené à son classement en site Natura 2000.

Vous êtes ornithologue ou vous souhaitez vous initier à l'art de l'observation des oiseaux ? Parfait! Les cours d'eau, affluents et zones humides du parc constituent des habitats importants pour de nombreuses espèces d'oiseaux très menacées. Le courlis cendré, le râle des genêts et le tadorne de belon sont aujourd'hui rares, mais peuvent encore être observés grâce aux sept postes d'observation et aux trois sentiers du parc naturel régional de Lorraine.

Pour une pause goûter entre deux promenades, attardez-vous dans les collines de la Meuse et leurs vergers. Outre les pommes, les poires et les cerises, la prune mirabelle de Lorraine se distingue tout particulièrement. Appelée "l'or" de la région, elle est un véritable régal pour les yeux lorsqu'elle fleurit au début du printemps et séduit par son goût aigre-doux à la fin de l'été.

Mirabelle
Mirabelle

Parc Naturel Régional des Ardennes – Un contraste de forêts et de rochers

Dans le nord de la France, à la frontière avec la Belgique, l'EuroVelo 19 serpente à travers des forêts verdoyantes et de vastes champs cultivés, en passant par des pentes rocheuses et les tourbières du parc naturel régional des Ardennes. Depuis les falaises abruptes de ce parc naturel, vous pouvez admirer la région sous un angle différent et voir là où la Meuse, semblable à une veine verte pleine de vie, a creusé son lit. Le fleuve abrite une riche diversité écologique et donne refuge à des animaux tels que le martin-pêcheur ou le triton palmé. L'ancienne zone rocheuse, vieille de plus de 500 millions d'années, et ses vastes forêts abritent de nombreuses orchidées et des plantes carnivores appelées “droséras”. Pour les amateurs d'action, le sentier qui descend le long des rochers peut être emprunté via l'une des 22 pistes balisées pour le VTT. En outre, la beauté naturelle du parc peut être appréciée lors d'une promenade à cheval, d'une partie de pêche ou d'une promenade en canoë.

Parc naturel régional des Ardennes
Parc naturel régional des Ardennes

Parc national de la Haute Campine - Dans des champs de bruyère violets

Dans le Limbourg, la "province la plus verte" de Flandre, la piste cyclable de la Meuse passe à seulement 5 km du premier parc national de Belgique, le parc national de la Haute Campine. Cette ancienne zone industrielle est devenue un parc national en 2006 et a été ouverte dans le but de prévenir une perte de la biodiversité. Aujourd'hui, elle offre une grande variété de beautés naturelles : de vastes forêts de pins, des bruyères à fleurs violettes, des plans d'eau d’où l'on extrayait autrefois du sable et du gravier et les "pics" du parc, hauts de 100 mètres, d'où l'on peut admirer toute sa gloire naturelle. La bruyère a la particularité d’attirer une grande variété d'espèces d'oiseaux et les nombreux lacs abritent des amphibiens tels que la grenouille des landes, le crapaud de Natterjack et le lézard des sables. Il n'est pas rare non plus d’y rencontrer des chevreuils, et dans les parties les plus ensoleillées du parc national, vous pouvez aussi rencontrer l’inoffensive couleuvre lisse.

Cinq accès permettent l’entrée dans le parc naturel, qu’il est possible d’explorer à vélo en suivant un réseau de jonctions pour cyclistes et cavaliers, ou de vous faire guider par un.e ranger.

Parc National des 'Hoge Kempen', Belgique ©Marcel Bex
Parc National des 'Hoge Kempen', Belgique ©Marcel Bex

Rivierpark Maasvallei - Le foyer des castors et des oiseaux

La biodiversité ne connaît pas de frontières politiques et de nombreux habitats et écosystèmes s'étendent sur plus d’un pays. À la frontière entre le Limbourg belge et néerlandais, l'EuroVelo 19 longe un espace où la biodiversité locale est célébrée depuis de nombreuses années. Depuis 2005, un projet appelé "Maasvallei" offre une synergie entre nature et paysage, tourisme et loisirs et éducation et sensibilisation. Ce parc est l'un des projets de restauration de rivière écologique les plus importants et les plus réussis d'Europe.

Le parc de district de Maasvallei ne serait pas ce qu'il est aujourd'hui sans la Meuse, artère principale du parc. Ses rives abritent des plantes et des animaux que l'on ne trouve nulle part ailleurs : oiseaux aquatiques, papillons, libellules, abeilles sauvages et fleurs exceptionnelles. Si vous avez de la chance, vous pourrez même voir un castor construire son barrage.

Le Rivierpark offre un large réseau de pistes cyclables pour explorer la région le long de la rivière. Pour changer d'air, la Meuse peut également être traversée en ferry à différents endroits.

Limburg Rivierpark Maasvallei, Pays-Bas et Belgique
Limburg Rivierpark Maasvallei, Pays-Bas et Belgique

Parc national De Maasduinen - Dans l'immensité des dunes

Si vous continuez à pédaler le long de la Meuse à travers les Pays-Bas, vous arriverez au parc national De Maasduinen, qui s'étend le long de la frontière allemande. Il s'agit de la plus longue ceinture de dunes fluviales des Pays-Bas et elle doit son nom aux étonnantes dunes paraboliques - des dunes en forme de fer à cheval qui se sont formées vers la fin de la dernière période glaciaire. La plus grande étendue d'eau stagnante est le Reindersmeer, qui ne peut être utilisé pour des activités de loisirs et est laissé entièrement au développement naturel.

Comme la grue est un oiseau rare qui s'arrête dans les landes du parc lors de son voyage migratoire vers le sud, elle a été intégrée au logo du parc national. Une autre espèce rare est la gentiane cloche, une espèce menacée, dont les fleurs fermées servent au papillon bleu gentiane pour pondre ses oeufs.

Si vous souhaitez passer plus de temps dans cette région fascinante, vous pouvez planter votre tente dans l'un des nombreux sites de camping naturels qui y sont proposés.

Parc national De Maasduinen, Pays-Bas
Parc national De Maasduinen, Pays-Bas