Retour à la liste
News

La véloroute Timișoara - Serbie: Faites-vous plaisir dans une ville animée et explorez une campagne pittoresque

mardi 31 août 2021
Êtes-vous plutôt cycliste longue distance ou préférez-vous les balades plus courtes avec de nombreux divertissements? Quoi qu'il en soit, vous trouverez votre bonheur sur l'une des pistes cyclables les plus conviviales d'Europe! Lisez tout sur cet itinéraire passionnant dans ce publireportage.

La véloroute Timișoara - Serbie, longue de 40 km, démarre dans la ville attachante de Timișoara avant de suivre les rives de la Bega jusqu'à la frontière avec la Serbie voisine, où elle se raccorde à l'EuroVelo 11 - Véloroute de l'Europe de l'Est. Elle se connecte également à l'EuroVelo 13 - Véloroute du Rideau de Fer juste avant de quitter la Roumanie.

Timișoara est la capitale du comté de Timiș, dans l'ouest de la Roumanie, connue comme la ville des fleurs, la ville de la liberté et future capitale européenne de la culture en 2023. C'est une région multiculturelle par excellence. Il vous suffit de vous laisser porter par la beauté et la diversité des paysages. Timișoara peut se targuer de posséder plus de 14,500 bâtiments historiques, dont beaucoup sont restaurés ou en cours de restauration.

Rouler au coucher du soleil
Rouler au coucher du soleil

Si vous êtes plutôt sociable, cette route offre beaucoup d'occasions de rencontrer les habitant⸱es. Timișoara porte l'héritage des nombreuses nationalités qui ont choisi cet endroit pour y vivre : Serbes, Hongrois, Juifs, Allemands, Bulgares, Ukrainiens, etc. L'ouverture d'esprit, la générosité, l'hospitalité et l'esprit libre sont donc autant de qualités essentielles pour les habitant⸱es de Timișoara, transmises d'une génération à l'autre. Iels n'épargneront aucun effort pour vous faire sentir comme chez vous !

Peu après le départ, la route traverse le centre-ville. Le magnifique tunnel naturel créé par les magnolias et les cerisiers du Japon vous indique votre arrivée dans le centre. Arrêtez-vous un moment pour explorer les attractions à proximité. Prenez un café sur une élégante terrasse en face de la cathédrale ou déjeunez dans un restaurant gastronomique de l'Union Square pour vous préparer à une visite au musée d'art. Vous pouvez aussi simplement vous promener dans la zone piétonne du centre-ville, l'une des plus spacieuses de Roumanie. La belle architecture Art Nouveau ou baroque offre un cadre parfait à la promenade.

Danses traditionnelles
Danses traditionnelles

Juste de l'autre côté de la place de l'Union, vous trouverez le dernier bastion debout (le Bastion Maria Theresia) de ce qui était l'ancienne citadelle. Les murs d'un mètre d'épaisseur ont gagné leurs batailles contre le temps et les visions de reconstruction du communisme, de sorte que la⸱le visiteur⸱se se senti comme un⸱e conquérant⸱e d'une expérience de tous les sens. Le Bastion abrite le Musée national du Banat, un centre d'information touristique, des restaurants et des cafés. Il y a également de fortes chances pour qu'un événement artistique soit en cours lorsque vous passerez par là, car le lieu a la forme d'un amphithéâtre naturel et accueille diverses manifestations culturelles tout au long de l'année.

Pour vous faire une idée du véritable esprit de la ville et de l'influence de sa riche histoire et de son multiculturalisme, il vous suffit de faire un tour au musée de la Révolution. Timișoara a été la première ville libre du régime communiste en Roumanie. C'est l'endroit où la révolution a commencé en 1989, et le point de départ de la libération de tout le pays après des décennies de régime totalitaire. Le courage et la résilience des personnes qui ont été à l'origine de ces événements se ressentent fortement.

Remis⸱e en selle, vous quittez maintenant la zone centrale de Timișoara et avancez vers la périphérie de la ville. Le paysage change légèrement, les bâtiments historiques monumentaux laissant place à une ballade tranquille le long des berges de la rivière. L'itinéraire croise de nombreuses aires de repos en cours de route. Choisissez soigneusement celles qui vous conviennent le mieux ou visitez-les toutes, car il est peu probable que quelqu'un ait jamais souffert d'être trop détendu en arrivant à destination.

Juste 2 km après le spectaculaire vieux port de la ville, sur la gauche de la piste cyclable, vous trouverez le premier arrêt essentiel pour faire une pause. Le restaurant bohème La Căpițe propose un bar et un grill sous les feuilles de vigne, entouré d'une plantation de fraisiers et de framboisiers bio. Les propriétaires autorisent le libre-service pendant que vous êtes sur place ! Par ailleurs, la musique est très bonne. Avec Dylan, Zeppelin et du rock old school en fond sonore, il pourrait s'avérer difficile de trouver la motivation de reprendre la route!

Mais n'abandonnez pas. Quelques kilomètres plus loin, entre Utvin et Sânmihaiu Român, vous trouverez la plaja nouă ("la nouvelle plage"). Cette zone de divertissement est située dans une forêt de 18 hectares et s'adresse aux amateur⸱rices d'aventure. Elle propose du paintball, du wakeboard, des sports nautiques, un parc d'aventure pour enfants, un lac paysager, une plage de sable, une aire de jeux pour enfants, un bar, un grill et une zone de détente. Très souvent, vous y trouverez un groupe de musique ou une fête, mais comme il s'agit d'une zone très étendue, il y aura toujours un endroit tranquille avec un hamac pour vous rafraîchir.

Route cyclable au crépuscule
Route cyclable au crépuscule

En arrivant à Sânmihaiu Român, vous découvrirez un système inhabituel d'écluses destinées à réguler les niveaux d'eau, installé par les Autrichiens en 1902 et récemment rénové. À proximité se trouve un autre lieu populaire auprès des cyclistes, appelé la livadă ("dans le verger"). Et c'est exactement ce dont il s'agit - un établissement paisible et pastoral, mais avec tous les services modernes à portée de main : restaurant, terrasse extérieure, aire de jeux pour enfants et bien sûr la sensation inégalable de profiter de tout cela dans le cadre d'un verger.

De là, un petit détour (10 km) vous mènera à Diniaș, où vous pourrez visiter la réserve naturelle "sărăturile din Diniaș" ("zone salée de Diniaș "). Cette réserve a été créée afin de protéger la faune et la flore uniques à ce type d'habitat salé. Au printemps, le territoire est rempli de marécages salés, tandis qu'en été, le sol devient aride.

Si la température monte un peu trop et vous donne l'envie de vous retirer pour vous détendre un peu, la région offre la solution parfaite. Le comté de Timiș comporte d'importantes ressources d'eau souterraine thermale minérale. À Sânmihaiu German vous pouvez trouver une grande installation avec des piscines, des restaurants, un espace spa et aussi la possibilité de passer la nuit. Dans l'enceinte de la piscine thermale se trouvent quelques pavillons en bois qui semblent tout droit sortis d'un livre de contes pour enfants. Si vous préférez camper, il y a également une zone prévue pour planter votre tente. Les eaux de cette piscine ont des propriétés thérapeutiques fantastiques.

Après cette étape bienvenue, il est temps de reprendre la route en vélo. Vous avez presque fait la moitié du chemin si l'on considère la frontière serbe comme la destination. Après Sânmihaiu Român, la route traverse Sânmartinu Maghiar, qui fut la première colonie hongroise installée dans le Banat, en 1806.

Otelec, dernier village sur la route avant de traverser la frontière serbe, abrite la plus grande colonie de faucons à pieds rouges. C'est la seule race d'oiseaux de proie qui vit en colonies dans le pays.

Alors profitez du reste du trajet, gravez dans votre esprit les images des doux paysages de la campagne du Banat, et plongez dans le silence absolu des champs, interrompus uniquement par les explosions colorées de fleurs de pavot et de colza qui gardent les berges de la rivière.

Place de Timișoara
Place de Timișoara

Informations pratiques : - Carte de la véloroute : sur bikemap - Longueur : 43 km - Dénivelé : 0 m de dénivelé positif, 17 m de dénivelé négatif

Cet article est un publireportage du département du développement touristique du conseil départemental de Timiş. Si vous êtes intéressé par cet itinéraire cyclable, visitez leur site web et trouvez plus d'informations sur le comté de Timiş.'