Retour à la liste
News

Récits à bicyclette : expériences personnelles le long de l'Atlantic Coast Route - partie 2

lundi 27 septembre 2021
Cet été, des cyclotouristes de toute l'Europe nous ont fait part de leurs expériences sur l'EuroVelo 1, en Norvège, en Irlande, en France et en Espagne. Profitez de ce deuxième article consacré aux aventures dans le Sud du continent !

Des cyclotouristes de toute l'Europe nous racontent leurs expériences sur l'EuroVelo 1 - Atlantic Coast Route en Norvège, en République d'Irlande, en France et en Espagne. Selon eux, c'est un itinéraire qu’il est possible de découvrir seul, en couple ou avec des amis. Vous pouvez choisir de faire du camping sauvage ou de passer vos nuits dans le confort d'un hôtel. Voyager à vélo vous offre une grande liberté : vous pouvez parcourir l'ensemble de l’itinéraire durant plusieurs mois ou n'en parcourir qu'une partie pendant un long week-end. Ces récits ont un point en commun : vous transmettre des expériences inoubliables à ne pas manquer.

MeMe Altillo, Spain. Cycling experience Extremadura.

¨Pédaler, c'est vivre. Il suffit de faire un voyage à vélo pour tomber amoureux de cette façon de voyager¨

Extremadura
Extremadura © Meme Altillo

Après être devenue maman à l'âge de 35 ans, j'ai commencé à faire du vélo dans le but de me remettre en forme. Avant cela, je n'avais pratiquement jamais pratiqué de sport. Mais ce fut le début d'un grand changement. J'ai tellement aimé le vélo que je suis devenue entraîneur de vélo et j'ai rejoint un club de cyclisme. Quinze ans plus tard, promouvoir le cyclisme féminin est devenu ma passion.

Je suis tout le temps sur mon vélo, à voyager. Je combine des voyages courts avec des voyages plus longs d'une ou deux semaines. J'ai calculé : j'ai parcouru environ 13 000-14 000 km au fil des ans. Je suis très reconnaissante pour tout ce que le vélo m'a apporté.

Racontez nous votre expérience de l'EuroVelo 1 en Estrémadure, en Espagne

L'EuroVelo 1 est l'un de ces voyages que tout amateur de cyclotourisme a dans sa bucket list. Fin 2020, j'ai eu l'opportunité réaliser ce rêve. J'ai décidé de commencer en Estrémadure, en raison de sa proximité avec Madrid et de mon lien personnel avec cette région. Nous avons pensé que novembre était le meilleur mois, car la température est plus douce et, comme le conseille le guide "Extremadura a Pedales", l'automne est la meilleure saison pour voyager sur l'EuroVelo 1 en Espagne. Nous avons pris deux longs week-ends, c'était notre seule possibilité, faute de pouvoir prendre de longues vacances. Nous avons décidé de faire du bikepacking le premier week-end (avec un minimum de bagages). Après avoir vu l'état de l'itinéraire - une combinaison de pistes cyclables et de routes à faible trafic - nous avons décidé d'apporter nos vélos de cyclotourisme et nos sacoches pour le week-end suivant.

Nous sommes restés dans des hôtels locaux car nous voulions explorer les villes que nous traversions après avoir pédalé. Il y a tant de patrimoine historique et naturel à découvrir en Extramédure ! Le premier week-end, nous sommes partis de Baños de Montemayor pour rejoindre Mérida. Le week-end suivant, nous avons débuté du même point, passé la nuit à Zafra et terminé notre voyage à Monesterio.

EuroVelo 1 Extremadura
EuroVelo 1 Extremadura © Meme Altillo

Quelle section de votre périple avez vous préférée ?

Je serais incapable de ne choisir qu'un point marquant le long de l'itinéraire car l'Estrémadure a tellement à offrir. Il vous faut absolument visiter les thermes de Baños de Montemayor et le quartier juif de Hervás. Nous vous conseillons de passer une matinée à flâner dans les charmantes rues de Cáceres, ville classée au patrimoine mondial de l'UNESCO, et de Mérida, également classée. Ce sont des destinations à ne pas manquer.

Je vous recommande également de vous faire plaisir et de profiter de la gastronomie locale. Il est notamment possible d'effectuer des visites en lien avec les vins et le fromage. Vous pouvez, par exemple, visiter les Bodegas ( caves à vins), pour cela, la ville d'Almendralejo est l'endroit parfait. Enfin, je voudrais aussi vous recommander un bel endroit si vous séjournez à Cáceres : l'hôtel Alfonso IX. Leur gentillesse et leur accueil étaient merveilleux.

Vous pouvez suivre Meme sur IG : memeameliavicente et Facebook et son projet : 'Mujeres a Piñón' IG : mujeres.ap.

"Sans cette première expérience, nous ne serions pas là où nous sommes aujourd'hui, c'est pourquoi nous encourageons tout le monde à commencer à voyager à vélo, surtout sur l'EuroVelo, car on ne sait jamais où on sera dans quelques années."

Fred Lolliot & Pantxika Goyhetche, France.

Sur l'EuroVelo 1 à Nantes, France ©Fred & Pantxika (Kalimutxoworldtour)
Sur l'EuroVelo 1 à Nantes, France ©Fred & Pantxika (Kalimutxoworldtour)

Ils sont partis à vélo de Chester (Royaume-Uni) à Hendaye (France). Ils ont parcouru 2013 km en 36 jours durant le mois d'août 2018.

Nous sommes un couple français, nous vivions à Chester au Royaume-Uni. Nous tenions un restaurant français et n'avions jamais vraiment fait de vélo auparavant car nous étions toujours trop occupés pour trouver du temps pour s'y mettre. Pour la petite histoire, nous avons vendu le restaurant début juillet 2018 et lorsque j'ai (Fred) demandé à Pantxika si elle avait une idée en tête pour les vacances, elle a répondu qu'elle aimerait faire l'EuroVelo 1 de Roscoff à Hendaye. Au début, j'étais contre, car je n'étais pas du tout en bonne forme physique , mais quelques jours plus tard, je suis revenu vers elle en lui disant que je pouvais y réfléchir, mais seulement à deux conditions. La première était d'utiliser les deux vieux vélos Décathlon que nous avions dans le garage. La seconde était de partir de notre maison, à Chester. Elle m'a trouvé complètement fou, mais en même temps elle était très heureuse, alors elle a accepté. Nous avons acheté quelques sacoches bon marché, nous avons préparé notre tente que nous avions depuis près de dix ans, et dix jours plus tard, nous étions en route. Quelques amis se sont présentés le jour de notre départ pour nous souhaiter bon voyage, certains que nous serions de retour dans moins de trois jours !".

Quelle a été votre expérience de l'EuroVelo 1 en France ?

Nous sommes arrivés à Roscoff, en France, le 30 juillet et à partir de là, nous avons suivi l'itinéraire de l'EuroVelo 1 indiqué sur le site Internet de l'EuroVelo. Comme c'était notre premier voyage à vélo, nous avons passé toutes les nuits dans des campings, mais nous avons décidé de ne pas réserver à l'avance, pour que ce voyage soit une vraie aventure. Pour être honnête, il était très facile d'en trouver un chaque jour. En tant que débutants, nous pouvons dire que l'EuroVelo 1 est accessible à tous et que le parcours est vraiment bien balisé.

Quelle section de votre périple vous a le plus plu ?

La Bretagne a été un moment mémorable car nous n'y étions jamais allés. Nous avons eu beaucoup de chance car il a fait un temps absolument magnifique, ce qui n'est pas toujours le cas là-bas. Nous avons découvert la nourriture traditionnelle de la région, les gens étaient très sympathiques et serviables. Lorsque nous sommes arrivés au Décathlon de Nantes, ils étaient tellement impressionnés que nous fassions notre voyage avec nos deux vieux vélos (à l'époque, nous les avions appelés Joly Jumper et Rantanplan), qu'ils nous ont offert un service gratuit avec de nouveaux jeux de pneus pour les deux. Nous avons également apprécié la région du Bassin d'Arcachon et notamment la Dune du Pilat. Nous avons trouvé un camping juste au pied de celle-ci.

Dunes du Pilat ©Fred & Pantxika (Kalimutxoworldtour)
Dunes du Pilat ©Fred & Pantxika (Kalimutxoworldtour)

Pendant le voyage, nous avons été agréablement surpris par le nombre de voyageurs à vélo et nous ne pensions pas voir autant de familles. Les échanges avec d'autres cyclistes chaque soir étaient formidables et, nous adorions voyager de cette manière. Il est plaisant de suivre cette section de l'EuroVelo 1 car vous passez régulièrement par des villes ou villages, il est donc facile de trouver quelque chose à manger et à boire.

Lorsque nous sommes arrivés à Hendaye, nous étions si heureux, nous aurions aimé continuer vers l'Espagne mais nous avions des obligations, nous avons donc décidé de retourner à Chester, en nous promettant de faire plus de voyages à vélo à l'avenir. Au moment où nous écrivons ces lignes, nous sommes actuellement au Guatemala, nous avons commencé un tour du monde à vélo le samedi 5 septembre 2020 et nous venons d'atteindre la barre des 10 000 km.

Vous pouvez suivre nos aventures sur Facebook ou Instagram : kalimutxoworldtour'.

"Outre l'impact environnemental positif de ne pas prendre la voiture, le vélo permet aux gens de s'engager avec leur environnement."

Elizabeth O' Shaughnessy, Irlande. Elle a parcouru l'EuroVelo 1 à vélo en France

Cyclisme sur l'EuroVelo 1 en France ©Elizabeth O' Shaughnessy
Cyclisme sur l'EuroVelo 1 en France ©Elizabeth O' Shaughnessy

Cette aventure extraordinaire était prévue depuis janvier 2019. J'ai dû apprendre à démonter mon vélo et à le remonter car je l'emmenais avec moi dans l'avion de Dublin à Nantes. Je pensais que ce serait plus facile que de louer un vélo. Le 8 juillet, j'ai laissé derrière moi une Irlande nuageuse pour trouver la chaleur de la France (29 degrés la nuit). Il m'a fallu un peu de temps pour m'acclimater. Mon compagnon de voyage, Aileen, était arrivé par avion du Mexique. Elle avait eu l'idée de voyager à vélo à travers l'Europe pendant l'été, je l'ai accompagnée parce que j'avais l'habitude de faire du vélo à Dublin et que j'avais parcouru une partie du Wild Atlantic Way quelques années auparavant. Je n'étais pas bien préparé pour ces deux voyages, mais je les referais tous les deux !"

Quelle a été votre expérience de l'EuroVelo 1 en France ?

Nous avons rejoint l'EuroVelo 1 le 9 juillet 2019 à Nantes, après avoir pris l'avion de Dublin la veille. Notre itinéraire initial était de suivre La Vélodyssée/EuroVelo 1 de Nantes jusqu'à Bilbao (et de décoller de Madrid le 23 juillet). Ce projet a légèrement changé en cours de route, car nous avons été confrontés aux réalités de la météo, aux surfaces de gravier que l'on trouve sur certaines sections de la piste et aux distances entre les villes.

Nous avions choisi de camper en cours de route, et nous avons trouvé des campings partout où nous sommes passés. Nous avons également fait quelques séjours à l'hôtel, pour des raisons de confort. Nous avons également mis nos vélos dans des trains, en sautant quelques parties du parcours. Nous avons sous-estimé le temps qu'il nous faudrait pour aller de ville en ville. Ce qui est bien avec les trains français, c'est qu'ils sont bien équipés pour transporter des vélos.

Saint Michel Chef Chef ©Elizabeth O' Shaughnessy
Saint Michel Chef Chef ©Elizabeth O' Shaughnessy

Quelle partie de votre voyage en France avez vous préférée ?

Ma partie préférée était dans et autour de la ville de Bouin. Nous sommes restés dans un camping attaché à la ferme où il n'y avait qu'une seule autre tente. C'était tellement calme. Les installations étaient très rudimentaires, et nous a fallu un certain temps avant de trouver une personne du staff , mais le paysage autour de nous était toujours magnifique.

Toutes les personnes que nous avons rencontrées en cours de route étaient très serviables et patientes, d'autant plus que nous ne parlons pas beaucoup français. Cela va des personnes dans les magasins et dans les restaurants au personnel à bord des trains, qui nous ont aidé à accrocher nos vélos.